Troisième année d’action au Collège République

2011 – 2012 marquera la troisième année d’action d’USEA avec les collégiens du Collège République de Nanterre. Comme les deux années passées, la participation au projet n’est pas obligatoire, mais le constat est l’augmentation du nombre de volontaires. A la suite du forum des métiers de l’an passé, avec les témoignages des anciens troisièmes ayant participé au projet et grâce aux dialogues avec les professeurs principaux et le CPE du collège Vincent Carayol, les élèves se rendent compte de l’atout que peut représenter le projet pour la construction de leur orientation. On constate que certains élèves qui ont déjà obtenu leur stage participent tout de même aux conférences et ateliers afin d’être mieux préparé au monde de l’entreprise. En outre, ce ne sont pas que les « bons » élèves qui choisissent de participer à ce projet, hors des horaires scolaires, mais les élèves de tout niveau. Ceux qui s’orientent vers l’apprentissage considèrent que le projet peut les aider à trouver des structures d’accueil pour l’année post-troisième.

Les effets du projet sur les élèves sont encore trop difficiles à mesurer, en raison de la jeunesse du projet. Ainsi, bien qu’il y ait plusieurs élèves qui ont témoigné de l’importance du stage et de la préparation dans leur choix d’orientation et dans leur motivation à construire un projet professionnel, il ne peut pas être avancer de chiffre sur le rôle d’USEA dans l’augmentation du nombre d’élèves s’orientant en filière générale.

Néanmoins, le CPE et les professeurs notent des changements dans les comportements au cours de l’année. Le principal étant la tenue, qui est bien plus soignée à la suite du stage. Le CPE s’est réjoui de voir tant d’élèves en costume ou en tailleur pour leur oral de stage! Par ailleurs, les élèves ont été heureux de l’accueil qui leur a été réservé au sein des entreprises dans lesquelles ils ne pensaient pas qu’un accueil si positif leur serait fait. Ils se sont senti considérés par les personnes de l’entreprise durant la semaine de stage et cela a permis de leur donner davantage de confiance en eux et de continuer le travail sur ce point commencé en atelier.

L’implication des familles a été significative notamment via l’accueil de stagiaires par certains parents et par leur participation au forum des métiers. Cette année, il est prévu de les impliquer encore davantage.