Préparation aux oraux de stage à Pantin

Mercredi 11 avril 2012, pour la préparation des oraux de stage, l’équipe d’USEA s’est rendue en nombre dans le collège Jean Jaurés de Pantin pour préparer les élèves à leur présentation orale du stage en entreprise effectué en février dernier.

Témoignage de Mireille Ntchagang, étudiante à Sciences Po : « J’ai été ravie de préparer plusieurs élèves de 3eme dont Cassandra, Mariam et Anna à cet exercice particulier qui effraie encore certains adultes qui ne sont pas habitués à la prise de parole en public.

Ravie parce que cela nous a permis, toutes ensemble, de se pencher sur les expériences en entreprise de chacune. Les stages au Conseil Général du 93, au sein de la FNAC ou d’un centre de Cardiologie n’ont peut être pas créés (encore) des vocations dans ces différents domaines mais ont permis à ces élèves de mieux se connaître, de développer leur sens de l’autonomie », de mettre en pratique leur « rigueur » et leur » sens du contact ». C’est d’ailleurs ce contact avec les enfants qui a fortement plu à Annah qui a fait son stage dans une maternelle ce qui a ainsi confirmé chez elle le désir d’être assistante maternelle.

Enfin, ravie par ce que j’ai ressenti l’utilité des exposés maintes et maintes fois présentés à Sciences-Po devant mes camarades. C’est avec un réel engouement que j’ai transmis à ces élèves les astuces et les codes pour un exposé réussi dans la forme : toujours regarder son auditoire et avoir confiance en soi- du moins le faire croire à son public- les mains en évidence sur la table etc…

Qu’elles aient été à l’aise ou moins à l’aise, cette préparation leur a certainement permis d’identifier les points à travailler ainsi que les qualités oratoires qu’elles possèdent déjà.

Ainsi cette préparation ne leur sera pas seulement utile dans le cadre de l’ oral qu’elles passeront très prochainement mais aussi pour tous ceux qu’elles auront à passer dans leur cursus scolaire et professionnel. »

Témoignage de Marie de Menthon, étudiante à l’ESSEC : « Monia et Sofiane sont en 3ème professionnelle. L’un veut devenir électricien, le second garagiste. Notre échange s’est déroulé dans la gentillesse et au fur et à mesure de la conversation leurs regards se sont faits de plus en plus francs et assurés. Il est toujours plus simple de faire naître l’écoute face à deux élèves, lorsque le groupe n’exerce plus d’influence sur leur comportement et que l’élève a moins peur du jugement.

Ces deux adolescents aiment par dessus tout le travail manuel et voir leurs efforts récompenser par des résultats concrets. Ils ont parfois du mal à prendre du recul et à  mettre des mots et des liens logiques sur leurs sentiments mais les langues se délient lorsqu’ils se sentent en confiance et ils sont les premiers étonnés par leur verve une fois lancés.

Ces deux-là ont soif d’apprendre et ont bien conscience que le travail leur ouvrira des portes.

Cet entretien m’a fait prendre du recul sur certaines différences d’attitudes liées à l’éducation, qu’il est nécessaire d’aborder avec les élèves. Comme me l’a fait remarquer Sofiane alors que je l’engageais à me regarder droit dans les yeux : « Ici, c’est une offense de regarder quelqu’un dans les yeux dans la rue, j’ai donc du mal à le faire en cours». »

Ont participé à cet atelier Maxime Chevalier, Leilla DeFrance, François Fournier, Ines Lakrouf, Bastien Le Coz, Marie Nguyen, Mirelle Ntchagang, Alice Jeannel, Marie Hemery, Elsa Scremin, Geoffroy de La Rochebrochard, Quitterie de Rivoyre, Joséphine Delval, Sophie Anne Roger, Guillaume Lambert, Chloé Fréoa, Christophe Merckens, Mathilde Mouquet, Clémence Coursimault, Noémie Ohana et Mickael Vidal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *