Ma première action de volontaire civique par Taslim

Je me présente Taslim DRAME, jeune étudiant de 23 ans en Master Audit et Contrôle de Gestion à l’INSEEC Business School à Paris. A travers cet article, je souhaite partager mon ressenti et mes impressions après ma première intervention dans un collège du 18ème arrondissement de Paris en tant que volontaire civique au sein de l’association USEA.

 

J’ai été contacté par un membre d’USEA qui m’a expliqué les objectifs de l’association. C’est pour cela notamment que j’ai rejoint l’association Un Stage Et Après en Octobre. Je me reconnais totalement dans ce projet ayant moi-même grandi dans le 18e, quartier dans lequel USEA est très présent. J’ai fait face aux mêmes difficultés que les jeunes collégiens pris en charge aujourd’hui par l’association.

 

Je fus rapidement envoyé sur le terrain, en observation au collège Gérard Phillipe dans le 18e arrondissement. Une mission que j’ai acceptée sans hésitation car pour moi il n’y a pas de meilleurs moyens d’apprécier les actions de l’association que sur le terrain.

Je suis donc arrivé un mardi dans ce collège que je connais bien et j’ai rejoint une équipe de 5 volontaires civiques. Nous arrivons donc dans une salle de classe de 20 collégiens, remplis d’énergie et de tout horizon. Cela faisait 10 ans que je n’étais pas retourné dans un collège. Mais rien n’a changé. Je me voyais à travers ces élèves, à la fois perdus et débordant d’ambition. C’est à cet instant que notre intervention a pris tout son sens à mes yeux. A l’époque, je n’ai pas eu cette chance de rencontrer de jeunes étudiants et de m’aider et m’aiguiller dans mes recherches de stage. On était en quelque sorte livré à nous même avec pour seul but de trouver absolument un stage, peu importe le domaine, le premier stage qu’on pouvait trouver. On était, d’une certaine manière, livré à nous même dans cette recherche, qui peut s’avérer très difficile même dans le supérieur. Je peux en témoigner car j’étais également en recherche de stage lorsque j’ai rejoint l’association.  Nous avons donc mené des ateliers par groupe de 5 élèves, l’objectif étant de dégager leurs profils et de les aider à trouver leur voie. Ce qui m’a frappé lors de cet atelier c’est les réponses similaires des élèves de groupe en groupe. En effet, étant en observation, je passais à travers les groupes et je constatais quasiment les mêmes réponses aux questions posées. Par exemple, ils étaient tous réfractaires aux mêmes métiers mais sans donner véritablement de raisons.

Je pense que c’est justement le but de cette association d’aider ces jeunes à sortir de leur cocon, de viser plus haut et plus loin. Cela est possible notamment à travers les ateliers dans les collèges mais aussi avec les nombreuses sorties culturelles proposées aux élèves de ces collèges durant l’année.

 

 

Cette première mission m’a vraiment montré l’objectif de USEA et surtout montré la nécessité des actions de l’association. Je n’avais jamais entendu parler d’actions ou d’aides dans ce domaine et je pense que USEA  mérite de faire entendre et connaître ses actions, car c’est un projet qui est pour moi noble et nécessaire.

One thought on “Ma première action de volontaire civique par Taslim

  1. Yapo dit :

    Super ! Un article assez détaillé en tant que lectrice j ai appréciée lire , tu nous transmet ton expérience et cela reste important . Tu m élange tes expériences avec ta mission bravo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *