Médiation culturelle

 

Un stage et après (USEA) prend le parti d’envisager l’orientation de manière globale (et pas uniquement selon le prisme scolaire) en permettant aux jeunes de se révéler via des activités culturelles.

image

Soutenu par des professionnels du monde culturel artistique et littéraire, nous proposons une initiation aux élèves via des ateliers de découverte. Centrée sur les moments de création, la médiation culturelle peut être l’occasion de s’exprimer et de participer à des formules hybrides, décloisonnées et hors les murs.
La médiation culturelle et plus particulièrement les débats collectifs proposés, permettent aux parents de s’impliquer au sein du collège et de s’investir davantage dans l’orientation de leurs enfants.



Atelier d’écriture

Lors de ces ateliers nous proposons de familiariser les jeunes à l'écriture et à l'expression orale grâce à des activités ludiques et originales, comme par exemple des ateliers de commentaires sportifs.

Le but de cette démarche est de permettre aux jeunes d'appréhender pleinement la réalité du commentaire, dans ses aspects théoriques comme pratiques, tout en favorisant leur propre expression.

image
image

Douze séances ont donc été pensées pour former un véritable cycle, qui s'ouvre sur une interrogation – pourquoi commenter ? – et se termine par la réalisation d'un commentaire oral, en binôme, et la rédaction d'un court article critique.

Ces séances seront rythmées par l'intervention de différents intervenants (journalistes, documentalistes, joueurs ou joueuses) pour aider les jeunes dans l'accomplissement de leur projet, qu'il s'agisse de la recherche documentaire nécessaire en amont du commentaire ou la réalisation d'interviews, tout en soulignant l'importance de la formation au sein de structures et au contact de professionnels.

En effet les notions d'orientation et d'insertion sociale et professionnelle sont au cœur de ces ateliers, qui visent avant tout à améliorer l'expression, orale comme écrite, des participant(e)s, pour les préparer à un monde du travail dans lequel les qualités rédactionnelles et l'aisance à l'orale sont des compétences particulièrement recherchées et valorisées.



Atelier Débat Thé à la menthe

L'atelier débat Thé à la menthe cherche à faire interagir la communauté éducative avec les élèves et leurs parents sur les thématiques éducatives et citoyennes.

Le sens de la citoyenneté est aujourd'hui du fait des événements tragiques récents, un sujet à aborder impérativement avec les élèves. Enfants, parents, enseignants, chaque partie à ses propres questions sur les faits de société et la discussion doit avoir lieu.

Lors d’un de ces ateliers, Omar Benlala, parrain de l’association et auteur du livre La Barbe qui traite des thèmes d’actualité tels que la radicalisation religieuse, la discrimination à mené ces débats autour d’un verre de thé à la menthe.

L’ambition du projet est de favoriser l'investissement des parents sur des sujets d'ordre éducatif et civique (autorité, parcours et réussite scolaire, orientation, motivation, discrimination, etc.), d’interroger les élèves sur leurs préjugés, et de favoriser les échanges au sein de la communauté éducative. 

image

Ces événements sont prévus 3 fois par an dans chaque collège, en fin de journée, pour réunir les élèves, les familles, le corps enseignant et les acteurs d'associations de terrain.

Elles sont participatives et non magistrales et abordent directement les thèmes relevant des compétences de la Délégation Interministérielle à la Lutte Contre le Racisme et l'Antisémitisme.

image


Atelier Slam

Afin de révéler les énergies cachées d’une jeunesse dont la parole est presque absente de l’espace public, ce projet va s’appuyer sur le Slam pour permettre à des jeunes de travailler aux côtés d’un artiste reconnu.

Les ateliers Slam consistent en l’élaboration de textes et de morceaux de musiques sur le thème du racisme et l’antisémitisme qui seront ensuite enregistrés en studio. Un aventure qui sera filmée et largement partagée.

image

Demander à des jeunes de s’exprimer sur des situations dont ils ont été témoins ou qu’ils ont vécu leur offre l’occasion de se concentrer sur les mots utilisés et de structurer leur propos. Une histoire, aussi personnelle soit elle, impose de respecter une certaine chronologie et le choix du vocabulaire peut être déterminant.

Dans ce cadre la discipline choisie, le Slam, souvent apparentée à de la poésie moderne, offre la possibilité de découvrir la rigueur de l’écriture, les règles de grammaire et de conjugaison ainsi que le pouvoir rythmique des rimes et autres ponctuations. Demander à des jeunes de s’exprimer sur des situations dont ils ont été témoins ou qu’ils ont vécues, offre l’occasion de se concentrer sur les mots utilisés et de structurer leur propos. Une histoire, aussi personnelle soit elle, impose de respecter une certaine chronologie et le choix du vocabulaire peut être déterminant.

Ce projet, sera donc l’occasion de réconcilier les jeunes avec une matière souvent boudée, le français, d’ouvrir de nouveaux espaces d’expressions et peut être de faire naître des vocations.

image

Par ailleurs, en permettant aux élèves de réfléchir  et d’écrire sur la lutte contre le racisme et l’antisémitisme nous leur donnons l’occasion de faire entendre leur voix sur une valeur forte de la République : le vivre ensemble. En prenant la mesure de ces valeurs dont l’école est un des symboles, ce projet leur permettra de trouver leur place dans leur collège et de se projeter dans l’avenir.

Il faut également noter que le corps enseignant et les parents sont aussi largement impliqués dans ce projet. Grâce à la mobilisation de tous autour des valeurs républicaines de tolérance, l’école redeviendra un lieu dans lesquelles les apprentissages reprennent tout leur sens.

L’un des objectifs phares de ces ateliers est de donner l’occasion à des jeunes collégiens de s’appuyer sur une discipline artistique nouvelle et ludique afin de prendre la parole sur les thèmes du racisme et de l’antisémitisme.

L’idée est de faire réfléchir les élèves sur les valeurs de tolérance et de redonner du sens à leurs études en changeant de regard sur l'école.

Le but est que les participants puissent s’exprimer et exprimer leurs émotions devant les autres ou devant une caméra. Au cours de cette expérience, les élèves pourront découvrir le monde de la création musicale et du montage audiovisuel ainsi que les différents métiers associés.

Pour terminer, ce projet vise à associer les équipes éducatives et les familles afin de faciliter les échanges notamment sur la question de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme.

image