« Les étoiles dans les yeux » des stagiaires chez Louis Vuitton

Mariam et Sarah, élèves au Collège Jean Moulin de Montreuil, ont eu la surprise d’apprendre quelques jours avant le début de leur stage, qu’elles le ferait chez Louis Vuitton! Des cris, des rires et des sauts de joie, puis le lundi suivant, une admiration contenue,  une belle tenue et un sourire impressionné!

Les deux jeunes filles ont découvert des lieux rares d’accès, que même certains qui ont rejoint la maison il y a plusieurs années ne connaissent pas! J’aimerais témoigner de la joie que j’ai pu constater lorsqu’elles me racontaient le stage, mais je préfère leurs mots! Ci-après des extraits de leur rapport de stage :

« Nous avions eu beaucoup de mal à trouver notre stage. Bastien Le Coz, qui était venu au collège pour nous parler de notre orientation, a eu la gentillesse de nous aider à le trouver, Madame Chantegreil, la principale du collège, nous a donc confirmé que nous pouvions faire notre stage à Louis-Vuitton.

Pendant cette semaine, notre Maître de stage était Marion Delaigue, une femme merveilleuse qui nous a fait découvrir énormément de belles choses, et surtout, elle nous a appris qu’il y avait différent métiers dans une même entreprise.

Journée n°1 : Lundi – 9h15 : Nous étions en avance nous avons alors attendu notre maître de stage à l’accueil ! (…) Elle nous a présenté la Fondation Louis-Vuitton, puis nous a fait visiter le chantier, nous avons d’abord mis un casque et des grosses chaussures pour notre sécurité. (…) Il est déjà 17h00 quand nous sommes rentrées chez nous. C’était une belle journée, nous étions impatiente de savoir ce qui nous attendait les jours suivants.

Journée n°2 : Mardi – 8h00 : Nous nous sommes données rendez-vous avec Marion à Asnières pour se rendre à la Maison de famille chez Margarita Zimmermann une femme remplie d’émotions et d’histoires. C’est une grande dame avec un passé différent de son présent qui nous a très bien accueillie. Nous sommes allés dans son bureau elle a eu la gentillesse de nous commander un petit déjeuner, nous avons parler pendant un certain temps ; elle disait que pour aller loin et pour réussir sa vie il ne fallait pas faire seulement ce que notre supérieur nous disait de faire mais aller plus loin quitte à lui désobéir. Ce qui n’est pas totalement faux car aujourd’hui cette femme en est l’exemple. (…) Il y avait plusieurs major d’homme qui nous servaient à manger ou à boire. Nous sommes allés visiter l’atelier ou les Artisans fabriquaient eux même les malles L.V. (…) Margarita a organisé une galette des rois avec tous les Artisans des Ateliers.Sarah et moi avons proposé au major d’homme de l’aider à préparer la petite cérémonie, puis ils nous a indiqué ce qu’il fallait faire. Nous avons fini très vite car nous étions 6 à tous préparer ! (…)

17h00 : La galette des Rois commence, les artisans des ateliers sont là ! Sarah et moi sommes allés dans la cuisine pour servir les galettes, une fois terminé nous sommes restés dans la cuisine, nous avons parlé avec l’une des cuisinières, qui d’ailleurs n’avait pas de diplôme. Un peu plus tard dans la soirée, la maison se vidait, Sarah et moi en avons profité pour saluer l’arrière petit fils de Louis Vuitton : Patrick Louis Vuitton qui avait l’air d’être content de nous voir. (…)

Journée n°3 : Mercredi – 9h30 : Notre journée était différente des deux premières car ce mercredi matin, nous allions travailler dans le stock du magasin sur les Champs Elysées. (…)

10h00 : Tous les employés (vendeurs, conseillers en magasin, stock, manager…) se sont réunis dans le magasin pour faire le point sur la vente du jour précédent. Ils présentent également les nouveaux produits. Cette réunion s’appelle un « briefing ». (…)

17h00 : Fin de la journée, nous avons dit au-revoir à tout le monde, nous étions très triste de les quitter Sarah et moi nous nous sommes très attachés à ces personnes car dans le stock il n’y a pas que du travaille on y passent des bon moment aussi ! (…)

Journée n°5 : Vendredi – 9h00 : Aujourd’hui nous avions rendez vous à l’espace culturel de L.Vuitton pour faire visiter l’atelier à des enfants d’une école primaire, des CP.

Nous n’avons pas perdu de temps car ils étaient en route. Une fois arrivés, Aurélia a posé des questions aux enfants sur ce qu’ils connaissent du thème de l’atelier qui était d’ailleurs le thème de la musique, puis nous sommes montés groupe par groupe à l’atelier dans un ascenseur tous noir ou l’on sent les murs et le sol un peu mou. Les enfants étaient très heureux, on le voyait sur leurs visages souriants, et si les enfants sont heureux nous le sommes aussi ! (…) »

A la fin de notre conversation elles m’ont confirmé : « On reviendra vous savez! »