Les élèves face au jury pour raconter leur semaine de découverte

L’action de l’association « Un stage et après » ne se résume pas à la recherche de stages, loin s’en faut. Le collège République de Nanterre a ainsi décidé d’associer les bénévoles au jury de rapport de stage devant lequel les élèves doivent présenter leur entreprise et ce qu’ils y ont effectué.  Cet exercice est à la fois formateur pour les élèves et instructif pour l’association.

Le décor est intimidant. Une salle immense, presque complètement vide. Au fond, les quatre membres du jury attendent l’élève. Après un bref rappel de ce qui lui est demandé, il s’élance. Il dispose de cinq minutes pour se présenter, présenter l’entreprise au sein de laquelle il a passé une semaine et exprimer ce qu’il en a retiré ainsi que ce qui lui a plu et déplu. Cet exercice véritablement difficile (étant donné qu’il s’agit de premier véritable oral auquel les élèves sont confrontés) est très formateur. D’autant que l’ensemble du jury, composé de membres de la communauté éducative dans son ensemble, se montre globalement indulgent avec les maladresses de l’élève. Au-delà de la forme, ce qui importe est de vérifier qu’il a compris le fonctionnement de l’entreprise ou de l’institution dans laquelle il a travaillé.

L’association « Un stage et après », par le travail mis en place en amont du stage, s’engage auprès des entreprises comme des collèges à ce que les élèves profitent au mieux de l’opportunité qui leur est offerte. Il est ainsi constructif pour les bénévoles de pouvoir mesurer l’impact de leur action en assistant à cette épreuve et en prenant part à la notation, souvent excellente, de l’élève. Cela permet de rediriger les recherches de stages, voire de ne pas en renouveler certains, jugés moins intéressants que d’autres, l’année suivante. Rassurons-nous, rien de tel n’est à envisager cette année, l’ensemble des stages s’étant très bien passé.

Pour autant, il est souhaitable que l’association, afin d’améliorer son action, soit le plus souvent possible associée à ce genre d’évènements. Cela se situe parfaitement dans la logique d’élargissement de son action actuellement à l’étude et ne peut qu’être bénéfique à l’ensemble des acteurs associés au projet « Un stage et après ».