Les actions menées en 2011 – 2012

Cette année, USEA est intervenue dans trois collèges différents, le collège Jean JAURES de Pantin, le collège Jean MOULIN de Montreuil et le Collège République à Nanterre.


  • Le collège Jean JAURES de Pantin : 120 élèves suivis du mois de Septembre à Juin

Cette année l’association a débuté un nouveau partenariat très fructueux avec le Collège Jean Jaurès de Pantin, situé à proximité de la cité des Courtillières. L’ensemble de la communauté éducative a été très engagé sur le sujet :

–       Tous les élèves de 3ème ont participé au projet.

–       Le personnel enseignant a été également été très investi et a permis sa pleine réussite.

–       Les collectivités territoriales nous ont également apporté un concours précieux notamment pour l’obtention des stages : que ce soit la Mairie pour les stages de proximité ( notamment pour les artisans et les entreprises prestigieuses qui s’installent à Pantin, à l’instar de la BNP) ou le Conseil général qui nous a apporté tout au long de l’année une aide transversale –  obtention de stages, mobilisation bénévoles, conseils de structuration, mise en relation avec des interlocuteurs pertinents- ).

–       L’association a également pu mettre à profit les compétences des parents qui ont pu se mobiliser pour présenter leurs métiers lors des ateliers et du Forum des métiers

–       Mentionnons également les nombreux professionnels qui se sont engagés et mobilisés pour venir animer ponctuellement des ateliers ou participer au forum. Leur diversité nous a permis de présenter aux élèves la multiplicité des métiers existants.

–       Enfin, nous remercions les nombreux bénévoles permanents de l’association qui ont fourni un travail important pour faire du projet de cette année une grande réussite qui montre qu’avec un peu de volonté et de mobilisation nous pouvons mettre à bas les barrières qui empêchent ces collégiens d’avoir les mêmes chances que les autres.

–       Rien de tout cela n’eut été possible sans la participation et l’investissement personnel  et quotidien de Monsieur Fourestier Principal du Collège.

  • Le collège Jean MOULIN de Montreuil : des stages qui ont permis un véritable épanouissement des élèves

Fin novembre, l’association a débuté un nouveau partenariat avec le Collège de Montreuil. Nous avons pu apporter aux élèves des stages dans des secteurs diversifiés. Parmi les grandes réussites que nous comptons cette année, de très beaux stages au sein du groupe LVMH qui ont permis à des élèves de découvrir l’ensemble des métiers du groupe. Si la participation des collégiens a été faite  sur la base du volontariat des élèves compte tenu des délais rapprochés dont l’association disposait, l’an prochain, l’association s’engage à proposer son programme à l’ensemble des collégiens de Jean MOULIN, où l’équipe professorale et la principale témoignent d’une grande motivation à l’idée de la mise en place de ce projet.

–       Le Collège République : une troisième année de partenariat marquée par un encadrement toujours plus marqué des élèves

Cette année, le Collège République a de nouveau permis le déroulement du projet USEA en son sein. De nombreux élèves ont pu trouver des stages correspondants à leurs attentes et se révéler à travers ce stage : plus de dix d’entre eux y ont trouvé un regain de motivation pour accroître leurs efforts scolaires afin d’obtenir la voie professionnelle qu’ils souhaitaient ou alors pour aller en seconde générale. Donner la capacité de choisir aux élèves, c’est l’un des objectifs premiers de l’association USEA. Nous sommes donc très heureux de constater que nous permettons d’agir sur les ambitions des élèves.

Nous nous félicitions de l’engagement toujours plus important des professeurs et du CPE M. Carayol qui a permis d’assurer le suivi quotidien  entre les élèves et l’association. Nous voilà désormais engagés sur le long terme avec le Collège République où le projet semble s’autonomiser de plus en plus : la communauté éducative ( professeurs, associations locales, professionnels du 92) se mobilise chaque année davantage autour de ce projet sans que l’association ne la sollicite directement, preuve qu’une dynamique est en train de se mettre en place.

L’association a également mis à profit cette année pour renforcer son travail d’encadrement des élèves


  • Un travail renforcé en amont des stages

L’association a proposé aux élèves trois conférences sur les métiers et l’orientation scolaire ainsi que trois séries d’ateliers de présentation des métiers dans chaque collège.

L’an dernier, elle ne proposait que deux conférences sur les métiers et l’orientation, par ailleurs, les ateliers de préparation au stage se faisaient en plus grand nombre.

Désormais, les ateliers réunissent pas plus de quatre élèves autour d’un bénévole. L’idée est de pouvoir conseiller au mieux chacun d’entre eux. Les bénévoles ont souvent développé des liens de proximité avec les élèves qui permet d’assurer un suivi au long cours et une écoute attentive des questions récurrentes des élèves. Par ailleurs, la présence des professeurs aux ateliers permet également à ces derniers de mieux cerner les attentes des élèves.

–       Après le stage : des forums des métiers et de l’orientation réunissant toujours plus d’acteurs et un encadrement prolongé des élèves jusqu’ à la fin de la 3ème.

Les ateliers post-stage ont  été renforcés afin d’aider les élèves à obtenir la meilleure note possible : non seulement, ils devaient aider les élèves dans l’élaboration du rapport mais aussi les aider à restituer lors de l’Oral l’essentiel des activités qu’ils avaient effectuées durant la semaine de stage. Résultats à l’appui pour le Collège République ( les délibérations n’ont pas encore été effectuées pour Pantin et Montreuil ), ces ateliers se sont révélés efficaces, puisque même les éléments les plus « difficiles » ont pu obtenir des bonnes notes, à la grande satisfaction de leurs professeurs principaux.

Par ailleurs, l’élément essentiel d’amélioration a été le Forum des métiers et de l’orientation. D’abord, l’association a tâché de renforcer l’information qu’elle pouvait mettre à disposition en matière d’orientation scolaire, que ce soit en renforçant les effectifs sur filières universitaires ou en mobilisant davantage les conseillers d’orientation des collèges et en ouvrant le forum aux élèves de 4ème afin qu’ils soient sensibilisés à ces enjeux le plus tôt possible. Ensuite, les collèges ont accueilli de nombreux professionnels ( plus d’une trentaine pour Pantin et 25 pour République )permettant ainsi à tous les élèves de découvrir une grande variété de métiers. Le tout a eu  lieu à deux reprises dans une atmosphère très conviviale propice à un échange décomplexé entre les élèves et les professionnels.

En outre, le Forum a également donné lieu à la tenue de conférences sur le sujet de l’insertion des jeunes et de l’orientation scolaire. Des personnalités aussi sensibilisées sur le sujet que M. Gilles Kepel, Professeur émérite des universités ou Salima Saa, président de l’ACSE sont ainsi intervenus directement auprès des élèves.

L’association salue d’ailleurs le travail de structuration mené par les deux responsables de ce pôle : Joséphine et François .

Des partenariats avec les professionnels toujours plus approfondis et diversifiés


L’élargissement du projet à plusieurs veut aussi dire l’élargissement du nombre de stages disponibles. L’association a donc du trouver de nouveaux stages, grâce notamment à Clemence et Quitterie qui ont permis à l’association d’élargir son portefeuille de stages : Alstom, la FNAC, GRDF Suez, Steria, Devoteam, Videofutur et de nombreux autres grands groupes. L’association a également développé ses partenariats avec les administrations publiques : Assemblée, Ministère de la ville, de l’éducation nationale… Autant de partenaires qui s’engagent sur la durée avec nous.

Nous pouvons en outre proposer aux élèves des stages toujours plus motivants : nous avons ainsi obtenu des stages auprès de prestigieux groupes de presse comme Le Monde, le Groupe Lagardère, qui nous a ouvert  les portes de ses nombreuses rédactions : Elle, Match…

Nous sommes par ailleurs reconnaissants aux nombreux artisans qui ont permis l’accueil de nombreux stagiaires qui souhaitaient découvrir la profession de leurs rêves : par exemple, tous les élèves qui souhaitaient découvrir l’univers de la restauration ou de la pâtisserie ont pu faire un stage soit au sein de restaurants soit, pour les plus matinaux, au sein  de Boulangeries/ Pâtisseries.

L’association compte toujours plus de bénévoles


Enfin, l’association n’aurait pu mettre tout cela en place sans la mobilisation de nombreux bénévoles qui nous ont permis de rendre tout cela possible.

L’association dénombre aujourd’hui pas moins de 83 bénévoles, dont 32 qui interviennent sur les trois collèges très régulièrement, en dépit de leurs obligations professionnelles et qui aident l’association à obtenir davantage de partenariats auprès des entreprises. Nous les remercions pour leur investissement croissant qui a permis en outre d’améliorer le contenu de notre offre auprès des élèves.

L’association remercie enfin ceux qui ont permis à l’association de s’organiser pour gérer cette montée en puissance : notamment Geoffroy qui a mis en place  une plateforme collaborative permettant à l’ensemble des bénévoles de disposer des informations nécessaires sur les ateliers et à l’association de disposer des effectifs nécessaires pour ses ateliers et conférences.