L’aventure USEA par Gabrielle

Chaque volontaire civique à une expérience unique au sein de l’association, dans cet article je vais tenter de vous présenter la mienne.

 

Je suis Gabrielle, une bretonne venue sur la capitale faire des études d’économie dans le but d’être professeur dans quelques années.  Ainsi, l’éducation en France a toujours été au centre de mes préoccupations.  Nous prônons l’éducation pour tous, cependant tous les moyens ne sont pas mis à disposition pour que chaque élève ait le même accès équitable et pour qu’il puisse s’épanouir pleinement.

Heureusement, certains se mobilisent pour changer ces inégalités, comme USEA qui permet d’y parvenir localement.

 

Comme je cherchais un job étudiant en parallèle à mon Master d’économie, j’ai réussi à allier mon besoin personnel à l’envie de contribuer à l’intérêt générale en devant volontaire civique au sein d’USEA dés octobre 2015. Je me souviens que j’étais très optimiste, mais je ne pouvais m’imaginer l’aventure extraordinaire qui m’attendait !

 

En tant que volontaire civique, nous devons être proactifs et de nombreuses possibilités s’offrent à nous.

 

Mes missions sont donc multiples et très variées.

 

  • Par exemple, j’interviens dans un collège à Chatesnay-Malabry avec Omar Benlalaa, écrivain, pour les ateliers d’écriture « Commentateur sportif en herbe», où nous aidons des élèves de 3ème, à mieux s’exprimer à l’oral, à porter un regard critique sur les médias et à argumenter via le sport.

J’écrirai prochainement un article plus complet avec Simon pour vous décrire ce projet !

 

  • Je suis également en permanence au collège Hector Berlioz dans le 18ème.

Mon rôle consiste à :

  • organiser les ateliers : Appétences & Compétences, CV & Lettre de motivations et Entretien de Stage. J’écrirai prochainement un nouvel article pour vous expliquez en quoi ces ateliers sont productifs pour les élèves !
  • faire des entretiens individuels avec les élèves afin de les aider dans leur recherche de stage ou de leur trouver des « coachs » bénévoles ou volontaires civiques de l’association.
  • organiser des sorties, par exemple : visite de l’université Paris IV (en plus de faire la parallèle avec la vie professionnelle, nous devons pousser les élèves à faire les études qui leur permettront d’accéder au travail qu’ils souhaitent), cinéma « Les malheurs de Sophie » etc.

Cette permanence se déroule à merveille grâce à l’équipe pédagogique du collège qui est impliqué et très sympa, et elle me permet de suivre les élèves et de faire un lien avec nos actions et les parents des élèves.

 

 

  • A côté, USEA me permet de participer à de nombreux évènements avec des élèves ou d’aider à leur organisation.

Pour en citer quelques un : avant-première du film « Chocolat », Thé à la menthe avec la présence de Fatima, auteur du livre « Prière à la Lune », assister à l’émission « La France : 1 an après », comme pour le film « Les malheurs de Sophie », tous les Brunchs d’USEA, assister à des conférences et pleins d’autres évènements encore.

 

  • De plus, en dehors du contact direct avec les élèves, nous devons démarcher des entreprises pour qu’ils puissent devenir partenaires ou prendre des stagiaires, aider à l’organisation interne de l’association etc.

 

  • USEA m’a donc permis d’acquérir et de consolider des compétences professionnelles, tout en me sentant utilise pour les autres.

 

Tout cela s’est déroulé avec quelques difficultés propres à tout organisme qui nous a rendu plus forts en les surmontant, et cela grâce à une bonne entraide dans l’équipe de volontaires civiques.

 

Ces 7 deniers mois j’ai appris énormément sur moi-même, grâce aux élèves, à l’équipe d’USEA, à toutes les rencontres que j’ai faite et aux expériences que j’ai pu vivre avec l’association.

Et surtout, j’ai eu l’occasion de concrétiser de nombreuses valeurs qui me tiennent à coeur.

 

Et le mieux pour moi, c’est que cette aventure continue, en plus des ateliers dans les collèges, il y a  de nouvelles missions qui m’attendent. Je vais travailler sur l’évaluation de l’impact d’USEA, l’équipe de volontaires civiques se mobilise pour être bénévole aux Solidays, et avec Ines, autre volontaire civique, je m’envole vers la Tunisie 5 jours où nous participerons à une formation afin de favoriser l’e-démocratie et d’intégrer les jeunes dans la vie citoyenne !

 

M’être engager auprès d’USEA a été sans aucun doute l’un de mes meilleurs choix !

 

©Gabrielle

3 thoughts on “L’aventure USEA par Gabrielle

  1. Yasmine dit :

    J’ai été impressionnée par l’efficacité et le dévouement dont Gabrielle a fait preuve au cours de sa permanence à Berlioz, comme tout au long de son engagement à Usea d’ailleurs. Merci pour tout Gabrielle, ton engagement, ta générosité et ton ouverture d’esprit sont une source d’inspiration au quotidien.

  2. Fartale dit :

    Je trouve ton article très complet ma chère amie gaby , c’était un réel plaisir d’être partie en Tunisie avec toi !
    Je suis fière de ton engagement au sein de l’association tu t’y est vraiment consacré !

  3. Ahlam dit :

    Excellent article, cela résume bien ton rôle ainsi que ton dévouement au sein de l’association !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *