Compte rendu de la conférence au collège Jaurès de Pantin le 15.11.11

Le 15 novembre 2011 avait lieu la première conférence à Pantin. 17 intervenants bénévoles étaient présents pour 120 élèves répartis en 6 classes. Dans chaque classe, il y avait un intervenant professionnel et un ou plusieurs étudiants. Ils ont pu s’appuyer sur le document préparé par l’association pour présenter le monde professionnel, mais chacun a également apporté un regard plus personnel grâce à son expérience. A l’issu de ces conférences, les intervenants, le principal, le principal adjoint, les professeurs principaux et certains élèves se sont réunis pour faire un bilan de cette première expérience. Les élèves étaient ravis « d’avoir mieux compris un monde qu’ils connaissaient que par la télé » et ont « maintenant très hâte de commencer leur stage » ! Les professeurs ont salué cette expérience qui servira beaucoup aux élèves.

Les conférences étaient animées par Régine Coqueran-Gelin, d’Alcatel-Lucent, Christophe Merckens de Devoteam, Marion Walsh de Fox, Frédéric Pelouze avocat au barreau de Paris, Bastien Le Coz d’AstreaCo et Jules Habib, Geoffroy de La Rochebrochard, Mickael Vidal, Mireille Ntchagang, Sonia Benmahiddine, Maximilien Plaisant, Maud Bessière, François Fournier, Ines Lakrouf, et Romain Teillais.

Régine Coqueran-Gelin : « Je suis fascinée par la connaissance des 3ème6 du collège Jean Jaurès de Pantin. Ils en connaissent bien plus sur le monde de l’entreprise que je ne l’imaginais. Notre échange fut passionnant et passionné : ils savent ce qu’ils veulent, ils ont malgré leur jeune age une idée très arrêtée sur ce qu’ils veulent faire mais ils ont aussi la tête bourrée de clichés. A nous de les balayer ou de les aider à les penser différemment. « Un stage et après » est une association de salubrité publique ! Simplement bravo. »

François Fournier : « Dire que j’étais détendu avant la rencontre de ce mardi après-midi avec des élèves réputés difficiles serait mentir. Non, j’étais terriblement stressé. Je ne savais pas comment les aborder, leur donner l’envie de participer, les comprendre. Une multitude de clichés m’embrumaient l’esprit.

Quelle erreur ! Avec Christophe, bénévole également, nous nous sommes retrouvés face à une classe de jeunes dynamiques, vifs et pertinents. Un véritable régal. Le contact s’est noué facilement, les échanges ont été constructifs, pour moi comme pour eux. Cette expérience associative au sein d’USEA a vraiment pris, désormais, son entière signification.

Désormais, je sais que si les réunions avec les entreprises en sont une partie fondamentale, c’est en échangeant avec les élèves que l’on en comprend véritablement la portée. Je suis convaincu d’avoir appris autant de choses que les élèves. Si je savais plus ou moins ce qu’était une étude de marché ou le rôle d’un avocat, j’ignorais tout de ce qu’il peut y avoir de satisfaisant, mais aussi de stressant, dans le métier de professeur.

Finalement, une expérience fabuleuse, qui a vraiment un sens. Vivement la prochaine fois ! »

Maximilien Plaisant :« Membre de l’association USEA depuis peu, je suis intervenu pour la première fois au collège Jean Jaurès à Pantin afin de présenter aux élèves de 3ème en quoi consistait notre présence et ce que nous allions leurs apporter. Par un jeu de questions-réponses avec les collégiens nous avons tenté de montrer les métiers qu’on ne soupçonne pas, l’organisation de l’entreprise et échangé avec eux sur  leurs envies de stages.  Je n’aurais pu faire une meilleure entrée en matière pour mon investissement dans le projet associatif d’un stage et après. En effet j’ai rencontré des élèves accueillants, vifs, curieux et  intéressés par la possibilité qui leur est offerte de réaliser un stage dans le corps de métier de leur choix. Pour la plupart originaire d’un quartier sensible, ils n’en sont pas moins motivés et emballés de découvrir le monde de l’entreprise.  C’est donc avec enthousiasme que j’attends le prochain rendez-vous avec les élèves du collège pour préparer et concrétiser leurs stages de troisième en entreprise. »

Sonia Benma : « L’accueil chaleureux réservé par M. Fourestier, principal très impliqué dans le programme, laissait présager une belle rencontre. Elle le fut ! Des professeurs investis, des élèves enthousiastes et conscients de cette opportunité qui s’offre à eux. Une bonne ambiance en somme, et une première rencontre qui ouvre de belles perspectives à une année qui s’annonce enrichissante et prometteuse »