Collège République – Analyse des réponses des élèves aux questionnaires

Pour la troisième année consécutive, l’association USEA va agir au Collège République. Quelques jours avant la première conférence aux élèves, il leur a été remis un questionnaire de 11 questions dont nous présentons ici les principales conclusions (36 questionnaires ont été recueillis).

Les élèves ont une idée assez claire des métiers qu’ils souhaitent découvrir voire exercer, notamment du fait de la réussite du forum des métiers organisé l’an passé.

Dix élèves sont intéressés par les métiers d’ingénieur. Plusieurs ont demandé un stage chez Thalès après le succès de l’accueil l’an passé.

Les métiers de l’architecture rencontrent également un grand succès avec neuf élèves qui souhaitent effectuer un stage au sein d’un cabinet d’architecte.

Viennent ensuite un certain nombre de professions plus classiques : nous dénombrons ainsi quatre élèves qui veulent se consacrer aux métiers du droit, alors que d’autres souhaitent clairement s’orienter vers le commerce, avec même pour certains d’entre eux une vocation entrepreneuriale (l’un d’entre eux veut ainsi travailler dans le  « Commerce international pour créer sa propre marque comme Guess, Chanel ou Nike ».) .

Néanmoins, il ressort de ces questionnaires que l’activité de vente à proprement parler n’attire pas et que ce sont plus les fonctions stratégiques des grandes entreprises commerciales qui semblent susciter l’intérêt des élèves (L’Oréal, Deloitte, Nike…).

Par ailleurs, nous dénotons clairement deux ou trois  élèves qui semblent avoir une vocation affichée et assumée. Ainsi, l’un des élèves envisage clairement d’être cuisinier et a construit toute son orientation scolaire en fonction de son objectif. Une autre souhaite être puéricultrice et a déjà identifié les filières qu’elle devait viser pour réaliser ce souhait.

En ce qui concerne l’orientation scolaire, l’immense majorité des élèves ambitionne d’aller en Lycée général, néanmoins, peu savent vers quelle section s’orienter (ES, L, S). En fait, seuls les quelques élèves qui ont une idée précise des métiers qu’ils souhaitent exercer ont une idée précise des choix d’orientation qu’ils vont effectuer.  Par exemple, si beaucoup d’élèves semblent intéresser par la profession d’ingénieur, peu savent quel est le cursus universitaire requis pour accéder à ces professions.

Enfin, ils ont été interrogés sur la perception qu’ils avaient de certains métiers, (avocat, banquier et médecin…).  Les réponses enregistrées étaient assez sommaires mais témoignaient d’une bonne représentation de ces métiers,  hormis quelques réponses assez amusantes comme «  Le banquier est là pour se faire connaître » ou encore « pour donner de l’argent » !

En revanche, d’autres professions (ingénieurs) ou certains secteurs d’activité sont mal identifiés. Si beaucoup souhaitent effectuer un stage au sein de grandes entreprises du secteur tertiaire (Euro RSCG, Deloitte, KPMG) , beaucoup ignorent la réalité des métiers qu’on y exerce et se contentent d’une explication assez laconique comme « il s’agit de travailler derrière un bureau » ou « être cadre ».

Nous procéderons à une enquête à l’issue de l’année afin de mesurer les apports de l’opération menée par USEA auprès d’eux.